Ramen

D’origine chinoise, le ramen a été importé au Japon au 20ème siècle pour devenir un des mets nippons les plus populaires aujourd’hui. Il n’existe pas une seule recette de ramen mais des dizaines, voire des centaines, car chaque région du Japon et chaque restaurant japonais possède sa recette personnelle de ramen.

D'origine chinoise, le ramen a été importé au Japon au 20ème siècle.

D'origine chinoise, le ramen a été importé au Japon au 20ème siècle.

Difficile en ce cas de donner une recette unique de ramen. Tout comme il paraît difficile de donner une seule recette de plats de lasagnes, de ravioles ou de spaghetti. Sachez cependant que le ramen se compose d’une bonne quantité de pâtes (nouilles de blé), servies dans un bouillon plus ou moins épais réalisé à base de viandes ou de poissons auxquels ont été ajoutés du miso (pâte de haricots de soja) ou du shoyu (sauce de soja).

Le tout est accompagné de légumes, de tranches fines de viandes ou d’autres aliments traditionnels supplémentaires. Ceux-ci sont additionnés au ramen juste au moment de servir pour lui apporter leurs saveurs, mais surtout des touches de couleurs, détail important dans la cuisine nippone.

Les aliments supplémentaires traditionnels ajoutés au ramen sont des tranches fines de porc ou de boeuf, des oeufs, du bambou, des algues (nori), des boulettes de viande (wantan), des champignons noirs, des oignons finement hachés, de la ciboule, du maïs, et parfois des narutomaki (décoration culinaire japonaise blanche et rose à base de poisson cuit à la vapeur).

En fait, il existe peut-être autant de recette de ramen que de japonais. Au Japon, on trouve des chaînes de restaurants entièrement dédiées à cette spécialité culinaire dont chacune possède sa propre interprétation du ramen.

Pour réaliser un ramen digne de ce nom, il faut tenir compte de 3 éléments primordiaux :

1. la taille des nouilles, grosses et larges ou fines et étroites (avec des variations infinies entre ces deux extrêmes) ;

2. la forme des nouilles, droites ou en spirales ;

3. le bouillon dans lequel on plonge les pâtes se doit d’être plus ou moins clair ou épais.

Pour un grand bol de ramen, il faut : 300ml d’eau, 2-3 cuillères de sauce soja, 1 filet d’huile de sésame, du gingembre râpé et de l’ail. Faites bouillir l’eau dans laquelle vous ajouterez tous les ingrédients cités. Dans une autre casserole d’eau, faites bouillir les pâtes fraîches (environ 100g) pendant 3-4 minutes et les égoutter. Versez les pâtes dans le bouillon chaud et complétez avec vos ingrédients préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *